Sélectionner une page

Parmi les indicateurs de performance d’un site web figure le taux de conversion. C’est un indicateur qui témoigne à lui seul de l’efficacité et de la qualité de votre site web. Afin de vous permettre d’une part de mesurer votre taux de conversion et de l’améliorer considérablement d’autre part, de nombreux outils sont mis à votre disposition. Au nombre de ces outils, vous avez Optimizely qui se présente comme un atout majeur dans la course au taux de conversion élevé.

Pourquoi faut-il améliorer le taux de conversion de son site web ?

Outre le fait que le taux de conversion en dit long sur les performances de votre site, il sert également à rendre votre site encore plus efficace qu’il ne l’est déjà.

Qu’est-ce que le taux de conversion ?

Le taux de conversion d’un site web est le pourcentage de visiteurs qui deviennent des clients. Le passage de visiteur à client s’appelle la conversion et ce processus diffère d’une catégorie de site à une autre. Par exemple, pour un site de commerce en ligne, la conversion sera traduite par l’achat d’un produit. Pour un site qui propose des services, la conversion sera traduite par le remplissage d’un formulaire, une prise de contact ou un abonnement.

Pourquoi faut-il l’améliorer ?

Améliorer votre taux de conversion consiste à convertir la quasi-totalité des visiteurs de votre site en clients. Vous devriez savoir qu’un site internet ne sert à rien si des milliers de personnes visitent sans prendre contact avec vous. Il est donc important d’augmenter votre taux de conversion afin d’avoir plus de clients sur votre site. Cela aura pour effet d’augmenter considérablement vos ventes et par ricochet votre chiffre d’affaires.

Avec un taux de conversion amélioré, vous gagnez aussi en termes de budget publicitaire. En effet, vous serez en mesure de générer plus de clients donc plus de ventes en utilisant toujours le même budget pour vos publicités. Enfin, en améliorant votre taux de conversion, vous participez aussi à l’optimisation de la qualité de votre site web. Plus votre site sera attrayant et optimisé, plus vous aurez de conversion. Un fort taux de conversion implique aussi que votre site est plus rentable.

Comment le calcule-t-on ?

Le taux de conversion se calcule en effectuant un rapport entre le nombre d’actions et le nombre de visiteurs. Par exemple, pour 200 visiteurs parmi lesquels 20 effectuent une action, le taux sera 20/200 qui donnera une fois en pourcentage 10 %. Toutefois, avec les outils de mesure de taux de conversion, le calcul s’effectue de manière automatique.

Ainsi dès la création de votre site web, vous devrez mettre en place les outils de mesure du taux de conversion. Ils sont d’autant plus utiles lorsque vous réalisez une amélioration afin de jauger l’impact des changements qui ont été effectués. De façon générale, 5 outils fondamentaux sont utilisés pour mesurer le taux de conversion.

Vous devez donc procéder à l’installation de Google Analytique puis configurer un objectif et trajet de conversion. Il y a aussi Google Webmaster Tools que vous allez installer en plus d’un système de comptabilité et d’analyse des statistiques de vos ventes ou de vos formulaires. Ces trois éléments sont essentiels pour ne pas dire indispensables.

Vous pouvez ensuite configurer un logiciel de suivi des mots clés. Ce n’est pas obligatoire, mais peut s’avérer utile pour votre référencement naturel. Enfin, vous pouvez aussi installer un numéro virtuel relié à Google Analytique au cas où vous effectuez des ventes par téléphone. Cet outil aussi n’est pas obligatoire, mais reste néanmoins conseillé.

Qu’est-ce que la solution Optimizely ?

Avant d’envisager l’augmentation de votre taux de conversion, vous devez d’abord effectuer une étude des principaux éléments de votre site web à travers notamment l’A/B Testing. Pour vous y aider, Optimizely est une solution qui vous sera très utile.

Optimizely : c’est quoi ? Qui peut l’utiliser ?

Optimizely est un logiciel qui est centré sur les méthodes d’A/B Testing. Il est aussi considéré comme une Saas (Solution en ligne) et possède de multiples fonctionnalités. Cette solution est accessible à tous et vous pouvez vous en servir facilement même si vous n’avez aucune connaissance en informatique. C’est une aubaine pour les gestionnaires de sites web et d’applications mobiles. Il renforce également l’expérience utilisateur améliorant ainsi la qualité de votre site.

Quelles sont les fonctionnalités disponibles ?

La fonction première de la solution Optmizely est de réaliser des tests A/B performants de manière intuitive. Il permet de personnaliser l’affichage de vos pages à divers niveaux, en fonction de l’évolution de votre clientèle. Vous avez aussi la possibilité de faire des testings « ’multivariate »’. Avec cette option, vous pouvez modifier à la fois plusieurs éléments sur vos pages. Il y a aussi la fonction Split URL qui vous permet d’effectuer des tests sur votre entonnoir de conversion.

Avec Optimizely, c’est la création de pages variées en s’adaptant aux goûts de vos clients. La solution permet en effet d’avoir un aperçu des comportements des visiteurs sur votre site et oriente ainsi la mise en place d’une meilleure plateforme attractive. Vous saurez en temps réel ce qui est bon pour votre site ainsi que ce qui ne va pas pour pouvoir réagir plus efficacement.

Optimizely vous permet aussi de faire du tracking de chiffres d’affaires issus de vos campagnes ainsi que de vos objectifs à partir du tableau de bord. Vous pouvez créer de nombreuses versions de vos pages et les pré-visualiser aisément. Le plus intéressant est que vous êtes en mesure de connecter cet outil avec d’autres outils d’analyse comme Google Analytics et même avec des outils de type CMS à l’instar de WordPress.

Les principales caractéristiques d’Optimizely

De nombreuses caractéristiques permettent de décrire la solution Optimizely.

  • Interface d’édition aérée avec prise à main facile
  • A/B Test sur des contenus dynamiques
  • Nombreuses possibilités de personnalisation très variées
  • Intégration facile avec d’autres outils
  • Mode de simulation
  • Support d’aide disponible
  • Tarifs intéressants

À/B Testing : améliorer le taux de conversion de votre site avec Optimizely

Comme l’indique son nom, l’A/B testing est une sorte de test, mais assez particulier. Il est en effet effectué sur des sites web et des applications mobiles avec des données bien particulières en suivant une procédure bien définie.

L’A/B test : c’est quoi ?

Encore appelé split test, l’A/B test fait partie des méthodes d’optimisation d’un site web. Il permet à cet effet d’effectuer une comparaison entre deux versions d’une même page web afin de retenir la plus efficace. Une analyse préalable des données du site web est d’abord effectuée dans le but de formuler des hypothèses qui seront validées ou non par l’A/B testing. Effectuer un A/B test est relativement facile surtout avec les outils disponibles pour le réaliser.

Comment fonctionnent les tests A/B ?

De façon générale, les tests A/B fonctionnent sur la base d’hypothèse à vérifier. Pour effectuer un test A/B, vous devrez nécessairement soumettre deux éléments à une comparaison. Au sein de l’hypothèse, il doit toujours y avoir un objectif à vérifier et un test à effectuer. Les possibilités d’hypothèses sont très nombreuses, mais toujours dans l’optique d’améliorer la qualité de votre site.

Vous pouvez par exemple vérifier si une description plus longue attire plus de clients comparativement à une description courte. À partir de là, vous établissez deux pages avec des longueurs de description différentes pour dénicher la page qui présente un taux de conversion élevé. Les tests A/B peuvent s’effectuer sur des images, des formulaires, des descriptions, la qualité de navigation et bien d’autres aspects de votre page.

Que vous apportent les tests A/B ?

Tout d’abord, les tests A/B vous permettent de valider ou de réfuter des hypothèses. Ils participent à une meilleure optimisation de votre site web tout en vous donnant les moyens d’augmenter votre taux de conversion. À l’issu d’un test A/B, vous aurez une idée sur tout ce qui retarde ou ralentit votre site et pourrez donc vous en séparer. Parallèlement, vous trouverez aussi des astuces et méthodes pour rendre votre site encore plus efficace.

En optant pour la réalisation de tests A/B périodiques, vous allez pouvoir offrir à vos visiteurs une meilleure expérience utilisateur. C’est aussi un moyen efficace de déterminer les changements apportés à votre site web qui ont pu influencer la décision des internautes. Il vous aide aussi à mieux cibler vos campagnes publicitaires en vous offrant la meilleure approche à avoir à l’issue du test entre deux méthodes de campagnes.

Quel est le processus d’A/B Testing ?

Pour réaliser un A/B test, la première étape est de procéder à une collecte de données. Elle vous permettra d’identifier le taux de conversion de chacune de vos pages afin de déterminer les pages les moins productives. Ensuite, vous allez définir des objectifs qui ne sont rien d’autre que des mesures pour savoir si le changement à apporter sera meilleur que l’ancienne version.

Vous allez ensuite formuler une hypothèse selon laquelle la variation serait meilleure à la version actuelle. À titre d’exemple, vous pouvez dire : est-ce que la mention « ajouter au panier » amène plus les utilisateurs à acheter que « j’achète » ? Vous allez maintenant créer deux pages produit identiques avec comme unique différence le bouton « ajouter au panier » sur l’un et le bouton « ’j’achète »’ pour l’autre, ceci à l’aide d’outil d’A/B Testing.

Vous allez à présent procéder à une répartition équitable de vos visiteurs sur les deux pages. L’idéal est de faire un pourcentage de 50/50, mais de manière totalement aléatoire. Pour finir, vous devez vous armer de patience pour donner le temps aux visiteurs de parcourir les deux pages. Après cela, vous pouvez récolter et compiler les données afin d’établir le taux de conversion de chaque page toujours à l’aide de votre outil. C’est bien évidemment la page avec un taux plus élevé de conversion qui est la plus efficace.

Il peut arriver que la version d’origine soit meilleure que l’amélioration. C’est alors le moment de passer à une autre hypothèse et faire un nouveau testing A/B avec de nouvelles observations.

Les bonnes pratiques à adopter

Elles sont essentielles pour bien réussir votre testing sans être pénalisées dans votre référencement par Google. C’est d’ailleurs ce dernier qui a établi la liste des bonnes pratiques. Tout d’abord, évitez le camouflage. C’est une méthode qui consiste à présenter aux moteurs de recherche, des contenus différents de ceux qu’un visiteur verrait. Cette technique peut aboutir à la disparition de votre site des résultats de recherche.

N’effectuez de longues durées de testings que si c’est absolument nécessaire. Vous frôlez la suppression de votre compte à force de présenter une variante de votre page à un grand nombre d’internautes. Dans le cas où vous effectuez votre testing avec de nombreuses URL, pensez à utiliser le rel = »’canonical »’. C’est un attribut qui permet au Googlebot d’éviter la confusion entre de nombreuses versions d’une unique page.

Dans le cas d’un test avec redirection d’URL d’origine vers l’URL de test, le mieux est d’utiliser la redirection 302. Elle signale aux moteurs de recherche que la redirection effectuée est temporaire. Cela les empêche d’indexer l’URL de variante comme URL définitive.

Utiliser Heatmap pour comprendre le comportement de vos visiteurs

La heatmap est un outil d’analyse révolutionnaire dans la sphère web. Elle est complémentaire aux méthodes d’amélioration de taux de conversion et offre des résultats très surprenants.

Heatmap : qu’est-ce que c’est ?

Une heatmap, encore connue sous le nom de carte thermique ou carte de chaleur est une présentation graphique de données. Elle se base sur un système de codage couleur afin de présenter différentes valeurs. Le codage de couleur matérialise le rouge pour du chaud et du bleu pour du froid. Le chaud stipule que les internautes sont plus attirées par cette zone contrairement aux zones froides.

Elle est utilisée pour mettre en avant le comportement des visiteurs de vos pages web notamment les données relatives à leur navigation. Les heatmaps requièrent une importante quantité de données pour pouvoir effectuer leurs analyses de manière plus pointilleuse. Elles montrent des tendances visuelles qui renseignent sur les performances de votre site.

Pourquoi devriez-vous utiliser la heatmap ?

À l’aide d’une heatmap, vous êtes en mesure de voir l’endroit exact où un visiteur a cliqué ainsi que le niveau de défilement de la page. Elle est également très utile pour les tests de suivi oculaire. Les heatmaps sont en effet plus faciles à analyser rien qu’en y jetant un coup d’œil. Une carte thermique vous renseigne précisément sur l’interaction des visiteurs avec vos pages. De plus, avec certaines heatmaps, cette interaction peut être associée à une page spécifique.

Une heatmap peut aussi être utilisée pour faire la différence entre les liens de vos pages s’ils en existent plusieurs. Vous saurez ainsi sur quel lien les visiteurs cliquent le plus. Dans le même temps, vous serez aussi en mesure de faire la différence entre les clics sur les liens et les clics sur d’autres éléments du site. Vous pourrez ainsi utiliser les résultats de la heatmap pour améliorer l’expérience utilisateur de votre site.

Quels sont les différents types de heatmap ?

Il existe trois types de heatmap.

La click heat Map

Elle permet d’identifier les clics effectués par vos visiteurs. Ces résultats sont donnés par des points lumineux dont l’intensité est proportionnelle au nombre de clics réalisés. Ce type de carte permet également de savoir si vos boutons d’appel à l’action sont fonctionnels. C’est aussi un moyen de connaitre l’intérêt que les visiteurs ont pour les éléments de votre site.

La Scroll Map

Il s’agit d’une carte de défilement qui donne un aperçu sur le niveau d’évolution des visiteurs sur votre site. En d’autres termes, sur une page donnée, vous verrez jusqu’où le visiteur est parti avant de quitter la page. C’est une carte très utile surtout pour les pages de blog et de vente.

Le Mouse Tracking

Cette carte donne un aperçu des mouvements de souris effectués sur votre page par les visiteurs. Vous pouvez ainsi visualiser les zones les plus actives de vos pages. Vous aurez en plus une idée sur la pertinence de l’enchainement de vos pages.

Hotjar, la référence pour créer une heatmap

Hotjar est un outil de mapping très complet qui comporte les trois types de heatmap. Vous avez aussi en plus l’option d’enregistrement des visites ainsi que la création de sondage. Même si vous enregistrez les visites, les données personnelles de vos visiteurs restent confidentielles. Pour fonctionner, Hotjar analyse le comportement des visiteurs puis établit une heatmap avec des points froids et chauds.

Peut-on intégrer Hotjar à Optimizely ?

Il est possible de procéder à une intégration de Hotjar à Optimizely. Vous pourrez ainsi avoir une image nette de l’interaction des utilisateurs avec votre version originale et votre variante. Pour effectuer cette intégration, vous devez disposer des deux outils puis procéder à leur paramétrage.

Conclusion

Augmenter le taux de conversion de son site web requiert des outils de qualité. Cela nécessite aussi une pré-étude approfondie pour déterminer spécifiquement ce qu’il y a à faire. Les outils sont accessibles et facilement utilisables. Vous pouvez même procéder à la mise en commun de plusieurs outils afin d’obtenir des résultats plus précis. Tout ceci dans le but d’avoir le meilleur site possible avec une bonne expérience utilisateur et un très bon taux de conversion.

Partager sur les réseaux suivants: